Financer les latrines d’une école

Dans les zones de santé de Sona Bata et Nselo dans le Bas-Congo, de nombreuses maladies et décès sont dus à la contamination de l’eau.

Résultats : les taux de morbidité et de mortalité restent élevés.

Dans cette région, le Cepromor, partenaire du SEL, met en place des projets d’eau, hygiène et assainissement depuis plus de 20 ans.

 

Des toilettes… pour préserver l’eau

La construction de latrines a pour but d’éviter aux populations de déféquer dans la nature, dans les champs ou à proximité des agglomérations.

En effet, lors des pluies, les excréments sont entraînés par l’eau et rendent l’environnement malsain. Cela contamine aussi les lieux d’approvisionnement en eau et entraîne de nombreuses maladies comme la diarrhée.

Le projet permet donc aux populations de vivre dans un environnement sain, sans risque de maladies dues à la contamination de l’eau.

Au sein d’une école, les latrines améliorent le quotidien des élèves, en particulier celui des filles qui ne sont alors pas obligées d’interrompre leur scolarité pendant la période de menstruation.

 

Votre participation à ce projet

  • Le coût total d’une latrine est 3300€
  • Chaque don participe au financement d’une latrine

 

BanniereLongueLatrineEcole